Des publicités promouvant un site de cannabis light ont été retirées des stations de métro à Paris.

Mis à jour : avr. 26

Depuis plusieurs jours, des affiches promouvant un site de cannabis light ont fait leur apparition dans plusieures stations de métro au centre de Paris. Après différentes signalisations, les publicités ont été retirées mais les promotions étaient licites et soumises à un contrat qui a été annulé à l'amiable. Le flou juridique et les restrictions qui cernent ces produits continuent à faire l'objet d'un débat très controversé.



Jusqu'à mardi matin des affiches faisant la promotion d'un site de vente de cannabis light étaient visibles dans certaines stations de métro avant d'etre retirées.


Une provocation ou une simple promotion ?


Les réactions à cette affaire sont divergentes et animent le débat autour du cannabis light et de sa réglementation en France.

Certains dénoncent une incohérence juridique et sociale là où l'on comdamne un produit sans risque avéré alors que des produits aux dangers reconnus peuvent etre librement vendus et promus.

D'autres considèrent qu'accepter de règlementer cette catégorie encore non définie de produits légitimerait des comportements nuisibles et promouvrait la délinquence sans considérer le potentiel apport financier pour des industries ciblées par l'Etat, comme celle du tabac qui a commencé à investir depuis des années dans le cannabis aux Etats-Unis et au Canada.


Maitriser l'argument en lisant


Sur le cannabis






















Big Marijuana - Quand le deal devient légal

aux éditions Hugo Doc

disponible sur amazon Prime


(!) Ce site participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© Paris Brief - 2019 Kehl medias